Vous êtes ici

3 questions à FCRIN4MS, réseau national d’investigation clinique sur la sclérose en plaques et les maladies inflammatoires rares associées

Pouvez-vous nous rappeler en quelques mots la thématique et les orientations de votre réseau ?

Le réseau FCRIN4MS est un réseau national de recherche clinique portant sur la sclérose en plaques (SEP) et des maladies inflammatoires rares associées du système nerveux central (e.g., patients atteints de la maladie du spectre de la neuromyélite optique (NMOSD). Placé sous l’égide de la Société Francophone de la SEP (SFSEP), en particulier la commission recherche de la SFSEP, le réseau FCRIN4MS constitue l’organe opérationnel de la recherche clinique dans le domaine et réunit un ensemble de professionnels et d’experts scientifiques multidisciplinaires du domaine.

En plus de la SFSEP, ce réseau est connecté et interagit avec les grandes organisations nationales du domaine :

  • l’ARSEP, Fondation reconnue d'utilité publique à but non lucratif dont la mission est de contribuer à la prévention et au traitement de la Sclérose en Plaques, par la Recherche, l'enseignement et l'information auprès du public.
  • l’OFSEP (Observatoire Français de la SEP) qui est un outil épidémiologique de la SEP permettant la collecte de données cliniques, biologiques et de neuro-imagerie de patients atteints de la SEP et autres maladies inflammatoires rares du système nerveux central.
  • et le comité des 23 CRC-SEP/CRC-SEP Associés (Centre de Ressources et de Compétences SEP) répartis sur le territoire français et nouvellement labellisés par la DGOS et les ARS, et qui soutient le développement de la recherche clinique dans les centres.

Le réseau FCRIN4MS est composé de plusieurs centres dont les 23 CRC-SEP, auquel s’ajoute les centres associés aux CRC et les centres participant à la recherche clinique dans le domaine de la SEP (n=34 au total).

Objectif du réseau : Le réseau FCRIN4MS a pour but de faciliter le montage et le suivi d’essais académiques du domaine, ayant comme caractéristiques d’être :

  • Des études prospectives visant un objectif précis dans le champ thérapeutique, portant notamment sur :
    • Les mécanismes de réparation et de neuroprotection visant l’amélioration du pronostic à long terme (essais sur la remyélinisation)
    • La qualité de vie des patients et l’optimisation du parcours de soin (évaluation de nouveaux traitements ciblés, réévaluation de stratégies thérapeutiques actuelles ou repositionnement de traitements existants).
    • Les stratégies thérapeutiques spécifiques dans les maladies inflammatoires rares du SNC.
  • Des études prospectives dans le champ des connaissances sur la maladie, telle la recherche de nouveaux marqueurs cliniques, biologiques et de neuro-imagerie dans le but :
    • De mieux caractériser et classer les maladies
    • D’évaluer le degré de sévérité
    • D’évaluer la réponse aux traitements 
    • De prédire une évolution

En savoir plus : https://www.fcrin4ms.org

Quelles sont les actualités de votre réseau ?

Depuis 2020, la France, et plus largement le monde entier, subit la pandémie de la COVID-19. De multiples questions ont émergé pour les patients et pour l’ensemble des acteurs nationaux rassemblés autour de la sclérose en plaques, avec des interrogations liées aux facteurs de risques de développer une forme grave ou encore liées à la vaccination de ces patients.

  • Depuis 2020, lorsque le COVID est apparu en France, l’objectif du projet COVISEP a été d’obtenir rapidement des données fiables et robustes permettant de définir quels étaient les facteurs de risque associés à la gravité du COVID-19 chez les patients SEP et NMOSD français, dont la plupart reçoivent un traitement immuno-modulateur ou immunosuppresseur. Le réseau FCRIN4MS s’est mobilisé autour des forces locales (AP-HP & ICM) afin de pouvoir mettre rapidement en place l’étude qui compte aujourd’hui 1656 cas. Ainsi, depuis le 17 avril 2020, cette initiative nationale centralise en continu, les éléments démographiques et cliniques, recueillis par les neurologues auprès de leurs patients SEP et NMOSD atteints de COVID-19.
  • En 2021, l’étude CovPOPART coordonnée par l’INSERM et à laquelle le réseau FCRIN4MS contribue, a pour objectif de déterminer le statut des réponses immunes humorales induites par la vaccination et leur maintien dans le temps chez des patients SEP et NMOSD. Caractériser ces réponses immunes est essentiel afin de pour pouvoir guider des recommandations vaccinales dans ces populations spécifiques d’immunodéprimés. Le réseau FCRIN4MS suit de façon hebdomadaire les inclusions, avec 544 inclusions réalisées depuis début mai sur les 600 prévues dans 22 centres FCRIN4MS.

Le 19 Novembre, la réunion annuelle du réseau s'est tenue, conjointe à la réunion des centres de ressources et compétences SEP. Cette réunion est organisée sous l’égide de la SFSEP (programme disponible ici) et l’occasion de discuter ensemble de nos organisations au sein des centres et des projets qui unissent les membres du réseau.

En juin dernier, deux membres du réseau ont obtenu un financement de la part de la DGOS afin de mener à bien des PHRC ambitieux :

  • Le projet TRIO (coordonné par le Dr Laure MICHEL au CHU de Rennes)
    Un essai prospectif randomisé de non-infériorité comparant le rituximab à l'ocrélizumab dans la sclérose en plaques récurrente-rémittente.
    et
  • Le projet MOGwAI (coordonné par le Pr Romain MARIGNIER au CHU de Lyon et le Dr Romain DESCHAMPS à la Fondation Adolphe de Rothschild)
    Essai clinique randomisé de phase 3, en double aveugle versus placebo, visant à évaluer l'efficacité de l'azathioprine associée aux corticoïdes oraux, dans la prévention des poussées chez les patients présentant une maladie du spectre des anticorps anti-myelin-oligodendrocyte-glycoprotein (MOG)

Le 8 décembre, le projet PRIMUS a été sélectionné à l’appel à projets “Recherche Hospitalo-Universitaire en santé” (RHU5) lancé dans le cadre du troisième programme “Investissements d'Avenir” par l’Agence Nationale de la Recherche. Primus, coordonné par le Pr Gilles EDAN au CHU de Rennes, est un projet dynamique d’initiative collective, impliquant de nombreux acteurs qui ont eu une grande expérience collaborative depuis des décennies.

Ce projet est voué à faire évoluer les pratiques :

  • D’un point de vue du soin : Primus a pour objectif de faire évoluer la médecine vers le concept de médecine personnalisée pour déterminer le bon traitement pour le bon patient au bon moment, en reposant sur la puissance des calculs et des outils innovants d'intelligence artificielle
  • D’un point de vue médico-économique : Primus pourra être utilisé par tous les patients atteints de SEP pendant toute l'évolution de leur maladie pour le choix des médicaments les plus efficaces et guider les examens utiles à réaliser
  • D’un point de vue de l’avancée de la recherche : ajout de nouveaux biomarqueurs et d'imagerie à l’intérieur de la base de données.

Quel est l’apport et votre vécu de la labélisation F-CRIN ?

Le réseau de recherche clinique FCRIN4MS a été labellisé en 2018 par l’infrastructure nationale FCRIN. L’existence de grandes structures fédératrices telles que la SFSEP, l’OFSEP, les CRC-SEP, l’ARSEP, la LFSEP, les Réseaux régionaux de soins, témoignent d’une organisation bien établie et construite sur le plan national et/ou régional dans ce domaine. Néanmoins, sur les aspects purement liés à la coordination de projets de recherche clinique, la labélisation FCRIN a permis de consolider une organisation spécifique pour aider les investigateurs à mettre en place et suivre les projets RIPH dans le domaine de la SEP et pathologies associées, avec une intégration et une reconnaissance de FCRIN4MS dans le paysage des organisations SEP françaises (soutien de l’ARSEP, soutien des investigateurs SEP, adhésion de nouveaux centres à la charte du réseau…)

La labélisation FCRIN4MS a également permis de renforcer la communication entre professionnels de la recherche clinique qui sont dispersés sur le territoire national et ceci grâce aux réunions du réseau qui permettent de faire un point spécifique sur les projets de recherches cliniques multicentriques en cours ou à venir avec un accompagnement ciblé des centres pour la réalisation et la conduite de phase 2 et/ou 3 dans ce domaine.

En savoir plus sur le réseau FCRIN4MS

Contact : yanica.mathieu@icm-institute.org

Fcrin - cartes

(c) 2015 - F-CRIN - Tous droits réservés