Vous êtes ici

3 questions à FORCE, réseau national d’investigation clinique spécialisé dans l’étude des obésités et des maladies métaboliques associées

Rappelez-nous en quelques mots la thématique et les orientations de votre réseau ?

FORCE est le réseau national de recherche clinique spécialisé dans l’étude des obésités et des maladies métaboliques associées. Son objectif est de développer des programmes de recherche clinique d’envergure et innovants afin d’améliorer les stratégies préventives et thérapeutiques dans le domaine de l’Obésité et des maladies associées.

Pour ce faire, le réseau FORCE allie des structures aux expertises complémentaires qui visent à décloisonner la recherche et le soin.
Ainsi, FORCE rassemble des laboratoires de recherche du domaine mais également les 37 Centres Spécialisés de l’Obésité français (labelisés par le plan national santé obésité en 2012) qui ont pour mission principale, la prise en charge pluridisciplinaire des patients obèses sévères.
En capitalisant sur cette structuration dédiée aux soins, le réseau FORCE est ainsi au cœur des problématiques cliniques et est en mesure de développer une recherche qui répond aux besoins actuels sur les stratégies diagnostiques et thérapeutiques dans la prise en charge de l’obésité.
De plus, l’envergure nationale de FORCE garantit l’accès à de larges populations d’obèses assurant une puissance de recrutement unique dans les différents essais.

La gouvernance nationale du réseau se compose du Pr Martine LAVILLE (PU-PH à l’Hôpital Lyon Sud des Hospices Civils de Lyon) en tant que coordinatrice scientifique nationale, du Dr Maud ALLIGIER en charge de la coordination opérationnelle et de Mathilde TEOLI chef de projets. Un comité scientifique national composé de membres issus des centres partenaires du réseau complète cette gouvernance et met en place la stratégie scientifique de FORCE.

Par ailleurs, FORCE entretient des liens forts avec les sociétés savantes telles que l’AFERO (Association Française d’Etude et Recherche sur l’Obésité) ainsi que les associations de patients (CNAO et Ligue contre l’Obésité notamment) que nous impliquons régulièrement dans nos réflexions et que nous n’hésitons pas à solliciter pour diffuser les informations importantes auprès de leur communauté.

 

Quelles sont les actualités de votre réseau ?

Le réseau FORCE est aujourd’hui investi dans de nombreux projets d’envergure nationale à l’instar du projet COVPOPART.
Il s’agit d’une cohorte vaccinale COVID des populations particulières dans lesquelles s’inscrivent les patients avec obésité et diabète.
L’objectif est d’évaluer de manière standardisée, dans chaque sous-population, la réponse immunitaire humorale à la vaccination Covid-19 à 1, 6, 12, 24 mois après la dernière dose de vaccin.
Les Centres Spécialisés de l’Obésité ont donc largement été mobilisés pour permettre le recrutement de 1400 patients atteints d’obésité et 1400 de diabète.
Dans ce cadre, le réseau FORCE contribue à coordonner les activités notamment en faisant le lien entre l’équipe de coordination nationale et les centres recruteurs et à animer la communauté scientifique (envoi bimensuel de newsletter, organisation de réunions…). A ce jour, déjà 926 patients ont déjà été recrutés.

D’autres projets nationaux sont également en cours de discussion au sein de FORCE notamment suite à la mise sur le marché de nouvelles molécules pour la prise en charge des formes communes de l’obésité mais également des formes rares d’obésités génétiques. Ce contexte offre de nouvelles perspectives en termes de recherche pour le réseau FORCE qui a d’ores et déjà été contacté pour contribuer à la coordination d’essais cliniques médicamenteux mais également des études sociodémographiques multicentriques nationales et internationales à promotion industrielle.

En plus de ces projets d’envergure nationale, le réseau FORCE contribue également largement au développement et déploiement de nouveaux outils permettant la structuration du réseau.

Ainsi, une base de données nationale pour partager et réutiliser les données des essais cliniques achevés dans le domaine de l’obésité issus des centres partenaires a été créée et est en cours d’implémentation par les centres partenaires. Cet outil unique devrait nous permettre de pouvoir capitaliser sur les données existantes pour tester de nouvelles hypothèses de recherche innovantes à l’échelle nationale

Enfin, nous profitons de la puissance nationale du réseau pour mener des études rétrospectives sur des populations ou complications extrêmement rares de l’obésité et ainsi colliger des données issues du soin courant pour décrire et améliorer les connaissances du domaine et la prise en charge des patients.
Ainsi, l’étude PARABAR, par exemple, a pour objectif d’évaluer, chez des patients en fauteuil roulant, l’impact de la chirurgie bariatrique sur : leur poids, l’amélioration de leur mobilité (transferts fauteuil-lit), l’accès à une éventuelle chirurgie auparavant récusée du fait de l’obésité, la qualité de vie. 
L’étude permettra donc d'améliorer les connaissances sur les complications et les bénéfices de la chirurgie bariatrique dans cette population cible en s’appuyant sur des données déjà existantes.

Enfin, FORCE contribue à la diffusion de la connaissance scientifique en s’associant à la société savante française de l’obésité (AFERO) pour organiser une journée thématique sur les nouvelles thérapeutiques médicamenteuses de l’obésité qui se tiendra le 8 octobre 2021 à Paris.

 

Quel est l'apport et votre vécu de la labélisation F-CRIN ?

Être labellisé par F-CRIN est une reconnaissance qui nous permet aujourd’hui de bénéficier d'un écosystème particulièrement riche.

Des synergies se créent entre les composantes et permettent de bénéficier des expertises de chacun.

Deux projets récents illustrent parfaitement l’avantage que représente la labellisation F-CRIN :

  1. La plateforme COVIREIVAC, s’appuyant sur le réseau IREIVAC, permet aujourd’hui de conduire des essais cliniques sur les vaccins COVID19.
    C’est au sein de cette plateforme que la cohorte COVPOPART, mentionnée précédemment, a récemment pu être lancée. Au-delà de la pertinence scientifique, l’appartenance à la communauté FCRIN et les fortes synergies qui se sont créées au fil des années entre les deux réseaux (FORCE et IREIVAC) expliquent aujourd’hui le positionnement de FORCE dans cet essai clinique national.
  2. Le projet DAILICATE est également une belle illustration du travail collaboratif au sein de la communauté FCRIN. Ce projet translationnel récemment labellisé par la FRM (Fondation pour la Recherche Médicale) implique plusieurs équipes partenaires et complémentaires de FORCE mais également du réseau INI-CRCT. Le volet étude clinique consiste en une intervention nutritionnelle chez des patients en obésité, un volet étude épidémiologique est aussi prévu et s’appuiera sur les données de la cohorte STANISLAS coordonnée par INI-CRCT. Les collaborations entre FORCE et INI-CRCT ne se résument pas à ce seul projet, en effet depuis la labélisation FCRIN ces deux réseaux mènent de nombreuses collaborations fructueuses ayant donné lieu à des publications (PMID: 32200718 ; PMID: 29878971).

 

Fcrin - cartes

(c) 2015 - F-CRIN - Tous droits réservés