Vous êtes ici

1ers résultats prometteurs de l'essai clinique PRIMALVAC associant I-REIVAC et EUCLID, composantes F-CRIN

Premiers résultats cliniques prometteurs d’un vaccin visant à protéger les femmes enceintes du paludisme.

Le paludisme pendant la grossesse représente un problème de santé publique majeur dans les régions où la maladie est endémique, augmentant de manière substantielle les risques pour la santé de la mère et de l’enfant à naître. La pathologie est notamment associée à un faible poids de naissance pour le bébé et à un sur-risque de mortalité néonatale.

Pour protéger cette population, une équipe de chercheurs Inserm et Université de Paris dirigée par Benoît Gamain, directeur de recherche CNRS, développe un vaccin à l’Institut national de transfusion sanguine. Baptisé PRIMVAC, celui-ci a fait l’objet d’un essai clinique pour étudier la tolérance au vaccin et obtenir des données préliminaires sur sa capacité à induire une réponse immunitaire adaptée.

Les résultats de cet essai clinique promu par l’Inserm sont publiés dans la prestigieuse revue Lancet Infectious Diseases.

Le réseau I-REIVAC et la plateforme EUCLID/F-CRIN ont contribué à cette étude.

Communiqué de presse de l'Inserm

En savoir plus sur la composante EUCLID

En savoir plus sur la composante I-REIVAC

 

(c) 2015 - F-CRIN - Tous droits réservés