Vous êtes ici

Covid-19 et obésité : Une 1ère étude thérapeutique européenne dédiée à la patientèle obèse menée dans le cadre du projet DGOS-Reacting INSERM

Depuis le début de la pandémie, le corps médical alerte sur la proportion importante de personnes avec obésité admises dans les services hospitaliers pour des formes graves de Covid-19.

Le Dr Cyrielle Caussy et le Pr Emmanuel Disse chef de service d’Endocrinologie Diabète et Nutrition du CHU de Lyon, membres de la composante F-CRIN "FORCE " sur l’obésité, ont mené une étude au sein des Hospices Civils de Lyon pour vérifier cette hypothèse. Cette étude a été publiée dans The Lancet Diabetes & Endocrinology. L’étude, menée sur 340 patients hospitalisés au 27 mars, a permis de démontrer que les patients atteints d’obésité et de Covid-19 sont, comparativement à la prévalence de l’obésité au sein de la population générale, significativement plus nombreux à être admis à l’hôpital (+35%).

En prolongement de cette 1ère étude, l’étude thérapeutique NIVISCO dont le Pr Disse vient tout juste d’être lauréat, dotée d’un financement de plus de 500K€ dans le cadre de l’appel à projet du Ministère de la Santé DGOS-Reacting INSERM, vise à expliquer la surreprésentation de ces patients dans les services de réanimation et à étudier les moyens de prévenir ces formes graves.

Lire le communiquer de presse

En savoir plus sur la composante FORCE

(c) 2015 - F-CRIN - Tous droits réservés